Shula

Pourquoi voudrais-je vivre loin de toi puisque mon bonheur est dans tes bras ?

Samedi 14 novembre 2015 à 0:46

 

Mardi 3 janvier 2012 à 21:43

"Love means to commit oneself without guarantee, to give oneself completely in the hope that our love will produce love in the loved person. Love is an act of faith, and whoever is of little faith is also of little love."
Erich Fromm

Shula RajaonahQue toutes nos pensées soient telles que si on te demandait à tout instant ce que tu penses tu puisses toujours l'avouer sans honte.

 

I'm a Christian and I'm proud to say itLe portrait chinois de Shula Rajaonah fait en 2008Le portrait chinois de Shula Rajaonah fait en 2008 

Hi there, I'm Shula, a young seventh-day Adventist girl (SDA) I'm from Madagascar but I live in France.

  SHULAMITE is the most popular 33978.th name in USA

Shula: From the same root as Shalom sh-l-m. Refers to a cycle, returning, health, peace, greetings, and many other things. It is also the name of the lover in the "Song of Songs." Generally miss-translated in Bibles into English as "Shulamite."

Shuwlammiyth שולמית shoo-lam-meeth  

[shoo-luh-mahyt]

Shulamite = "the perfect" or "the peaceful,

An epithet meaning “princess,” applied to the bride in the Song of Solomon 6:13.

SHULAMITE is heroine lover of the Song of Songs (of Solomon)

Shula Rajaonah as Shulamite

Ce qui nous frappe au premier abord chez Shula est sans aucun doute son air doux et pacifique.

Toute sa personne dégage un bon naturel, une touchante attitude débonnaire.

Ses gestes sont lents et sa voix posée.

On dirait qu'elle pourrait facilement faire partie des gens que bénissait Jésus-Christ : "Heureux ceux qui sont doux, car ils posséderont la terre !"

Shula est incapable de méchanceté.

Louée ou calomniée, caressée ou battue, sa réaction est presque toujours un sourire.

Shula n'aurait pas de difficulté à suivre littéralement l'enseignement de l'Évangile .

"Vous avez appris qu'il a été dit : oeil pour oeil et dent pour dent. Mais moi je vous dis de ne pas résister au méchant. Si donc quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre."

SHULAMITE in Braille (Blind) Alphabet :

 

SHULAMITE in Morse Code .........-.-...---..-.

SHULAMITE in Sign Language:

SHULAMITE in Marine Flag Language

:

♥You are never given a dream without also being given the power to make it true.

You may have to work for it, however.♥

 

 

Shulamite is the Principal character in the Song of Songs, although mentioned there in one passage only (Song 6:13. According to the opinion of some modern critics, the Shulamite was the bride of a shepherd; but her beauty kindled in Solomon a violent passion, and he endeavored to win her for his harem.
As to the etymology of the name, it would seem that it means "a native of Shulem," which place, according to Eusebius ("Onomasticon," s.v.), is identical with Shunem. This view is supported by the Greek version, which evidently was made from a Hebrew text having missing hebrew text instead of missing hebrew text. On the theory that the term "Shulamite" is equivalent to "Shunammite," some critics have gone so far as to identify the Shulamite with Abishag, who after David's death became prominent in the court of Jerusalem.

Her heart was awake because of her lover. She waits for her lover. She longs for her lover. We all wait for the right person whom God chose for us. We all wait for the right person who is referred to (in the worldly sense) as our "missing puzzle."

 She heard the knocking of the [door].. she concluded it was her lover.She doesn't know exactly what to do just to hear the knocking of the door.. :) Then, her heart began to pound for him.....her heart began to pound for him... yes, her heart truly is awake.    

 

 

"*La vie de chacun d'entre nous n'est pas une tentative d'aimer Elle est l'unique essai*" Pascal Quignard
 
One in every 702,203 Americans is named SHULAMITE and popularity of name SHULAMITE is 1.42 people per million.   If we compare the popularity statistics of SHULAMITE to USA's population statistics, we can estimate that as of January.03.2012 14:28 there are 447 people named as SHULAMITE in the United States and the number is increasing by 4 people every year. Shula: Pronunciation : /ˈSHo͞olə /

SHULA in Braille (Blind) Alphabet :

 

SHULA in Sign Language :

SHULA in Morse Code :

.........-.-...-
SHULA in Marine Flag Language :
Though the scenes of the book take place in an atmosphere of romantic and even sexual encounters, this is only the first and most obvious level of understanding. On other levels, Jewish rabbis allegorize God and Israel from its poetry, and Christians see Christ and His Bride, the church. As an instruction manual regarding the intimacy of the relationship between God and the Christian, the Song of Songs is without peer. Any understanding of the Song of Songs, however, must begin with the book's characters. A young woman, a shepherdess, called the Shulamite in some Bible versions, has fallen in love with a man, whom she calls "my beloved." Some think this man is Solomon, a king; others say he is a shepherd. Some go so far as to say there are two men vying for the Shulamite's affections. In addition, the daughters of Jerusalem act as a chorus, commenting on and reacting to the words of the Shulamite. Her brothers may also have a few lines (Song 2:15; 8:8-9). In Christian circles, the Shulamite and the Beloved are easily identified as types of the church and Christ. The daughters of Jerusalem and the Shulamite's brothers are harder to pinpoint as specific groups of people, but we can deduce a general identification from Song of Songs 2:2-3:
[The Beloved] Like a lily among thorns, So is my love among the daughters. [The Shulamite] Like an apple tree among the trees of the woods, So is my beloved among the sons.
In contrast to the Shulamite, the "daughters" are compared to "thorns." The Beloved is similarly contrasted with the "sons" (see Song 1:6), who are like "the trees of the woods." Thorns are obviously negative symbols (see Matthew 13:7, 22), but "the trees of the woods" does not seem to be. A better translation would be "the wild wood," and thus, it becomes another negative type. Thus, the daughters and the sons are opposites to the main characters. If the Shulamite is a type of the true church, the daughters are false "Christian" churches that Christ will not even consider as suitable brides (see Song 6:8-9; Ezekiel 16:44-46; Revelation 17:5). Some think they are simply the unconverted. If the Beloved is a type of Christ, the Good Shepherd (John 10:1-16), the sons are false shepherds or hirelings, who abuse the church (see Song 1:6; Ezekiel 34; Acts 20:28-31). Some believe they stand for the leaders or governments of men. Remember, though, these are general interpretations, so we should check the context of each section to refine the meaning. It is not necessary to assign a particular identity to every character, image, or symbol in the book. Because of our unfamiliarity with the language and setting of the Song of Songs, this would be highly speculative and tedious. Generally, if we grasp the sense of a section, the symbolism falls into place on its own, or other scriptures explain it more plainly. We do not know for sure if the book is arranged chronologically or just in short, timeless vignettes. Some say that certain sections are dreams or flashbacks to previous scenes. However, a basic story can be seen in the flow of the text. Song of Songs opens with the Shulamite in the blush of first love; it is so new to her that she must ask where her Beloved works (Song 1:7). The couple is separated, and each yearns to be reunited. The Beloved asks her to come away with him (Song 2:10), and the Shulamite seeks and finds him in the city (Song 3:2-4). Later, again separated, she looks for him again, only to be beaten by the city watchmen (Song 5:6-7). In the end, after praising each other's beauty and constancy, they are together again, and the Shulamite proclaims that "love is as strong as death" (Song 8:6). However we arrange the various parts, the main story concerns the courtship of the Shulamite and the Beloved. In most of the book's verses, they vividly praise the other's excellence and express their deepest feelings. This human sexual imagery, rather than being erotic, simply pictures the depth of love and pleasure in a Christian's relationship with God. In a sense, the sexual union of man and wife is the closest human parallel to God's relationship with us. Song of Solomon 3:1-5 This first dream sequence shows the Shulamite in bed, and even in her dreams she seeks the Beloved (verse 1). Her love for him is so consuming that she constantly looks for him everywhere. When she awakens in the dead of night, she goes out into the city to look for him (verse 2). She goes down every street, into every square, without finding him. She asks the policemen strolling their beats if they have seen him (verse 5), but when they give her no help, she continues her search and immediately finds him (verse 4). She is so overjoyed--and so fearful of losing him again--that she clutches him tightly and refuses to let him go until she brings him back to her mother's house where they will be married. Since her relationship with the Beloved is so wonderful, she advises the other young women to make certain they are truly ready for the experience before they commit to a relationship of their own (verse 5; see Luke 14:26-33). What an incredible prophecy of the church of God today! Part of the church woke up from slumber with the strength and commitment to seek the Bridegroom high and low. These people were strong enough to overcome and pass by the problems they encountered out in the world. Before He had to knock on the door in judgment, these Christians have found Christ again and refuse to let Him go! They will not allow a separation to occur again! Unfortunately, others have awakened more slowly, with much less strength and resolve. Song of Solomon 5:2-8 This second dream sequence is more tragic. Again, the Shulamite sleeps, but she is still somewhat aware of her surroundings (verse 2). The Beloved knocks on the door and beckons her to let him in. She, however, complains that she has just bathed and undressed for bed (see Revelation 3:17), and she does not want to dirty herself again (verse 3). When she sees him trying to open the door himself, though it is locked from inside (verse 4), she relents and gets out of bed (verse 5). When she finally unbolts and opens the door, the Beloved is gone (verse 6)! Due to her lethargy and unwillingness, he had turned away in disappointment to feed his flock (see Song 6:2). Distraught, she belatedly rushes out to find him. She calls his name, but he does not hear or respond. Again, she encounters the policemen, but instead of helping her in her search, they beat her, wound her, and take her veil (verse 7). Forlorn, the Shulamite pleads with the other young women to tell her Beloved, if they find him first, to return to her and heal her lovesickness (verse 8). What an incredible prophecy of the church of God today! Part of the church awakened slowly, with little strength and resolve. Though Christ knocks at the door, they have made excuses for refusing to invite Him in (see Revelation 3:20). Our Savior struggles to force the door, but it must be opened from inside. Disappointed, He must turn away and sustain those who have already responded. Even in the last hour, however, a chance to repent still remains, but the return to God will be frightening and painful. This evil world will attack with bloodthirsty cruelty any weakness it sees. Rent, spent, and defiled, these Christians who must endure the Tribulation--and possibly martyrdom--can rekindle their love for Christ. But, oh, at what a price! Let this be a warning! The time for our Lord and Savior's return is close, and we cannot afford to ignore the knock at the door! We must cast off the comfortable, clean and secure bedclothes of our cozy lifestyles and gird ourselves to "seek the LORD while He may be found" (Isaiah 55:6)!

Richard T. Ritenbaugh

Lundi 7 novembre 2011 à 1:29

 


"Trust in the LORD with all your heart And do not lean on your own understanding. In all your ways acknowledge Him, And He will make your paths straight." Proverbs 3:6

 

Tout ce que vous désirez savoir sur Shula Rajaonah

 Une âme peut se dire généreuse, quand elle prend plus de plaisir à donner qu'à recevoir  

Tout ce que vous désirez savoir sur Shula Rajaonah

Shula : From the same root as Shalom sh-l-m. Refers to a cycle, returning, health, peace, greetings, and many other things. It is also the name of the lover in the "Song of Songs." Generally miss-translated in Bibles into English as "Shulamite."
The Shulamite woman.

Le prénom Shula signifie Peace i.e Paix en hébreu

C'est le diminutif de Shulamite

du Cantique des Cantiques de Salomon dans la Bible.

"Aucune grâce extérieure n'est complète si la beauté intérieure ne la vivifie. La beauté de l'âme se répand comme une lumière mystérieuse sur la beauté du corps." [Victor Hugo]

 

 

 

"A chaque être, correspond une forme d'amour spécifique ;

son bonheur est de la rencontrer."


Jean Simard

Shula en hébreu

 

 

  

 

L'amour est une catastrophe magnifique : savoir que l'on fonce dans un mur et accélérer quand même.
Frédéric Beigbeder

 

Meaning of the girl name Shula : [ 2 syll. (s)hu-la, sh-ula ] The girl name Shula means Peacefulness and is pronounced SHUWLah †. Shula's origin, as well as its use, is in the Hebrew language. Shula is a short form of Shulamite (Hebrew).

"Tu seras aimé, le jour ou tu pourras montrer ta faiblesse sans que l’autre s’en serve pour affirmer sa force." Cesare Pavese

 

www.ulike.net

Shula Rajaonah

Le prénom Shula signifie Peace i.e Paix en hébreu

C'est le diminutif de Shulamite

du Cantique des Cantiques de Salomon dans la Bible.

 

"A chaque être, correspond une forme d'amour spécifique ;

son bonheur est de la rencontrer."

Jean Simard

Shula en hébreu

 
 

*La vie de chacun d'entre nous n'est pas une tentative d'aimer Elle est l'unique essai* Pascal Quignard

╔══════════ ೋღ❤ღೋ ══════════╗¸

•*¨`*•........ೋ ~ Shula Rajaonah ~ ೋ................ ╚══════════ ೋღ❤ღೋ ══════════╝

” Quand une femme est la douceur et le trouble, l’amusement et la gravité, la nouveauté et la mémoire, le voyage et la demeure… Quel homme digne de ce nom refuse ce miracle et choisit de fuir en invoquant l’inconfort d’aimer ?” Erik Orsenna
I'm a Christian and I'm proud to say it

☺ Soyons reconnaissants aux personnes qui nous donnent du bonheur ; Elles sont les charmants jardiniers par qui nos âmes sont fleuries.☺ Proust

 
orig-13664191.jpg
Le Cantique des Cantiques revêt la forme d'une suite de poèmes, de chants d'amour alternés entre une femme et un homme (ou même où plusieurs couples s'expriment), qui prennent à témoin d'autres personnes et des éléments de la nature. C'est l'un des livres de la Bible les plus poétiques. Sa composition est attribuée à un compilateur du IVe siècle av. J.‑C. qui y aurait fondu différents poèmes. On a même avancé l'hypothèse que le Cantique des Cantiques ait pu avoir été rédigé par une femme, comme le pense par exemple l'exégète André Lacocque1, étant donné la large place qui y est laissée aux personnages féminins. On retrouve des parallèles à de nombreuses expressions du Cantique dans la littérature du Proche-Orient ancien, notamment dans les poèmes d'amour égyptiens. Le cadre géographique et social est suggéré par quelques noms propres (Jérusalem, Tirça, le Liban), mais de telles références ne permettent pas de fixer avec certitude la date et le lieu de rédaction du Cantique des Cantiques. Le livre a d'abord été rejeté à cause de son caractère profane, dont témoignent les nombreuses images érotiques comme : « Tes seins sont comme deux faons, jumeaux d'une gazelle » ou « Ta poitrine comme les raisins mûrs ».
shula_logo.jpg
On le considérer comme une collection de poèmes décrivant l'amour entre une jeune fille et son amoureux, dont on fait parfois un couple marié, croyant y déceler des noces. Cette conception s'appuie sur le fait que cette compréhension est proche, voire correspond parfaitement à la pensée hébraïque, alors que selon elle la première alternative allégorique serait trop influencée par la pensée grecque considérant le corps comme quelque chose de méprisable ou de spirituellement indigne (allusions étant parfois faites à Aristote, à Platon et au gnosticisme des premiers siècles de l'ère chrétienne, puis à la pensée de Saint Augustin qui a grandement influencé la doctrine catholique). Nous avons pourtant, dans ce livre, affaire à un amour sensuel et passant continuellement par l'exaltation de la beauté et les relations physiques. Le langage hébraïque du livre fait clairement référence à la sensualité et à une relation d'amour exprimée physiquement, et ce dès ses premières lignes, comme dans le verset 2 du chap. 1er, « Qu’il me baise des baisers de sa bouche ! Car tes baisers sont meilleurs que le vin » : le terme traduit par « baisers », en hébreu (דּוֹדֶיךָ, dodeikha), signifie amour (entre les sexes) et insinue des actes d'amours (baisers, caresses), si bien qu'associé à une autre terme (et décliné) il désigne le lit conjugal. L'interprétation « hébraïque » du Cantique des Cantiques est pour ses tenants (généralement, un nombre important de protestants) un modèle idéal de l'amour entre les époux tel qu'il devrait être, croient-ils, selon la volonté de Dieu.

Le prénom Shula signifie Peace i.e Paix en hébreu

C'est le diminutif de Shulamite

du Cantique des Cantiques de Salomon dans la Bible.

"Aucune grâce extérieure n'est complète si la beauté intérieure ne la vivifie. La beauté de l'âme se répand comme une lumière mystérieuse sur la beauté du corps." [Victor Hugo]


 ” Quand une femme est la douceur et le trouble, l’amusement et la gravité, la nouveauté et la mémoire, le voyage et la demeure… Quel homme digne de ce nom refuse ce miracle et choisit de fuir en invoquant l’inconfort d’aimer ?” Erik Orsenna


"A chaque être, correspond une forme d'amour spécifique ;

son bonheur est de la rencontrer."
Jean Simard

Meaning of the girl name Shula : [ 2 syll. (s)hu-la, sh-ula ] The girl name Shula means Peacefulness and is pronounced SHUWLah †. Shula's origin, as well as its use, is in the Hebrew language. Shula is a short form of Shulamite (Hebrew).

 

La vie est une pièce de théâtre: ce qui compte, Ce n'est pas qu'elle dure longtemps,mais qu'elle soit bien jouée. (Sénèque)

"Prends garde à ce que tu désires, car tu le recevras." ❤ ♡ ❤   

 

*I don't want to be a DROP in your OCEAN of FRIENDS I want to be your LOVED ONE I want to be your EVEYTHING And you to be my EVERYTHING*
♔ *S'il te faut l'aurore pour croire au lendemain Et des lendemains pour pouvoir espérer* ☂ *Alors tu n'as rien compris* ☂ Jacques Brel
*Tu seras aimé(e) le jour où tu pourras montrer ta faiblesse sans que l'autre ne s'en serve pour affirmer sa force*
*Dis-moi qui tu aimes, je te dirai qui tu es* Victor Hugo
*Aime-t-on parce qu’on rencontre un être qu’on croit crée pour soi* *ou aime-t-on parce qu’on est né avec la faculté d’aimer*? Maupassant
"Pour être aimé, soyez discret, - La clé des coeurs, c'est le secret." Jean-Pierre Claris de Florian
"Chaque désespoir sur cette terre est un hurlement à l'amour qui n'a pas été donné ou à l'amour qui n'a pas été reçu." Danièle Starenkyj -' Le désir féminin: ce que femme veut'
"Ce n'est pas à une femme d'aimer un homme comme il aurait voulu être aimé de ses parents... C'est de toute façon une impossibilité, et quiconque croit pouvoir le faire, va au-devant de la folie. " Danièle Starenkyj

Samedi 16 avril 2011 à 1:16

 

 

PRÉDICATION DU PASTEUR AMBIGA MOURANDEE

A L'EGLISE ADVENTISTE DE PIERREFITTE

LE 19 FEVRIER 2011

SUR LE THÈME DU BONHEUR EN JESUS CHRIST.


http://www.ustream.tv/recorded/12793756

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vendredi 15 avril 2011 à 15:51

 "Quel bien-être
quel inexprimable bien-être de
se sentir parfaitement à l'aise avec quelqu'un,
sans avoir à déguiser sa pensée ni à peser ses mots,
sinon pour les laisser couler comme ils viennent..."


 


Dinah Maria Mulock Craik

Mardi 29 mars 2011 à 20:25

 


« Si tu aimes quelqu'un, laisse-le partir;

S'il te revient, c'est qu'il est à toi;

S'il ne revient pas, c'est qu'il ne l'a jamais été »


C'est joli, n'est-ce pas ? Voyons maintenant les différentes versions de cette phrase, selon les catégories de personnes :



Version pessimiste : si tu aimes quelqu'un, laisse-le partir; si, comme tu t'y attendais, il ne revient pas, il n'a jamais été à toi.



Version optimiste : si tu aimes quelqu'un, laisse-le partir et ne t'inquiète pas, c'est sûr qu'il reviendra.



Version non confiante : si tu aimes quelqu'un, laisse-le partir et, si peut-être il revient, demande-lui pourquoi il est revenu.



Version de l'impatient : si tu aimes quelqu'un, laisse-le partir; s'il ne revient pas dans les 2 prochaines heures, appelle la police.


Version du patient : si tu aimes quelqu'un, laisse-le partir; s'il ne revient pas, mets-toi à l'aise et espère jusqu'à l'éternité qu'un jour il revienne.



Version du bébé : si tu aimes quelqu'un, laisse-le partir; s'il revient et que tu l'aimes encore, laisse-le partir encore une fois; et ainsi successivement.



Version du vindicatif : si tu aimes quelqu'un, laisse-le partir; s'il ne revient pas, pars le chercher et tire-le.



Version de l'avocat : si tu aimes quelqu'un, laisse-le partir et cherche dans le Code civil la partie qui parle d'abandon de foyer conjugal par l'autre partie.



Version du statisticien : si tu aimes quelqu'un, laisse-le partir; s'il t'aime, les probabilités qu'il revienne sont de 86,5 %; s'il ne t'aime pas, tes relations avec lui tombent dans le domaine de l'improbable avec une marge d'erreur de 3%.




Version du possessif : si tu aimes quelqu'un, ne le laisse-le pas partir.



Version du psychoanalyste : si tu aimes quelqu'un, laisse-le partir; s'il revient c'est que son ego est très dominant; s'il ne veut pas partir, tu dois être folle.



Version du somnambule : si tu aimes quelqu'un, laisse-le partir; s'il revient, c'est un cauchemar; s'il ne revient pas, tu devais rêver.



Version du marchand : si tu aimes quelqu'un, laisse-le partir; s'il revient, c'est une personne loyale à la marque; s'il ne revient pas, c'est l'heure de faire un lancement dans un nouveau marché.
 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Mardi 29 mars 2011 à 20:07

 

L'amour, c'est ce que symbolisent les anniversaires de mariage


L'amour c'est être heureux pour les autres quand ils sont heureux,

Etre triste pour les autres quand ils sont tristes

Etre ensemble dans les bons moments et dans les mauvais moments.


L'amour est source de force



L'amour c'est être honnête aves soi-même

Et être honnête avec les autres

Dire, écouter, respecter la vérité et ne jamais faire semblant


L'amour est source de réalité



L'amour c'est la compréhension si totale de l'autre

Que vous en faites partie

C'est l'accepter tel qu'il est

Et ne pas essayer de le changer en quelqu'un d'autre


L'amour est source d'unité



L'amour c'est la liberté de poursuivre vos propres désirs

Et partager aussi vos expériences avec l'autre

C'est s'épanouir à ses cotés, le voir grandir à vos cotés


L'amour est source de succès



L'amour c'est le bonheur de faire des projets ensemble

Le bonheur de faire des choses ensemble


L'amour est source d'avenir



L'amour c'est l'acharnement de la tempête

Le calme de l'arc-en-ciel


L'amour est source de passion



L'amour c'est savoir donner et prendre jour après jour

C'est être patient avec les besoins et les désirs de l'autre


L'amour est source de partage



L'amour c'est savoir que l'autre sera toujours avec vous

Quoi qu'il advienne

C'est ressentir son absence mais demeurer proche par la pensée


L'amour est source de sécurité



L'amour est source de vie

Susan Polis Schutz

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vendredi 18 mars 2011 à 20:24

 

 Imaginez ce qui se passerait si

nous traitions notre Bible

de la même manière que notre portable?



Toujours nous mettrions notre Bible dans le sac,

dans la poche du pantalon ou de la veste.

Et nous y jetterions un coup d'œil plusieurs fois par jours.

Et nous reviendrions la chercher

quand nous l'aurions oublié à la maison ou au bureau...

Et nous l'utiliserions pour envoyer des messages à nos amis.

Et si nous la traitions comme si on ne pouvait vivre sans elle?

Et si nous l'offrions à nos enfants, pour leur sécurité, et pour communiquer avec eux ?

A la différence du portable, la Bible ne connaît pas de panne de réseau.   

On peut se « connecter » à elle n'importe où.

On n'a pas besoin de se préoccuper du crédit,

car Jésus Christ a payé la facture et

nous disposons d'un crédit illimité.

Et par dessus tout: la communication

ne peut être coupée,

et la batterie est chargée à vie.

 

Numéro d'urgence:

Quand tu es triste, compose Jean 14

Quand tu es nerveux, compose Psaume 51

  Quand tu es préoccupé, compose Matthieu 6:19,34 

Quand tu es en danger, compose Psaume 91

Quand Dieu te paraît loin, compose Psaume 63

  Quand ta foi doit être fortifiée,compose Hébreux 11 

Quand tu es seul et terrifié, compose Psaume 23

Quand tu es dur et critique, compose 1 Corinthiens 13 

Pour connaître le secret du bonheur, compose Colossiens 3:12-17

Quand tu veux paix et repos, compose Matthieu 11:25-30


Créer un podcast